Examen régional au Maroc, L’épreuve de français ! » Resultat examen regional premier année bac 2009 MAROC

 Examen régional au Maroc, L’épreuve de français !

25/5/2009

   Si nos élèves se sont plaints l’année dernière de l’épreuve de philosophie, cette année c’est le français qui a été une mauvaise surprise pour eux. Un « massacre » selon certains collègues pour nos pauvres élèves de la 1ère bac. Sur cent vingt copies que j’ai corrigées, il y a eu trois moyennes seulement ! Pour mes collègues, c’était à peu près la même chose ! J’appelle donc les responsables à l’académie de l’Oriental de revoir les notes obtenues au niveau de notre région et de nous communiquer le taux exact des élèves qui ont eu la moyenne. En attendant, formulons quelques remarques à ce sujet à l’intention du service des examens:

1-Le handicap du lexique :

La majorité des élèves ont trouvé le texte inaccessible, les questions difficiles et la production écrite pas évidente. Bref, l’évaluation a porté sur la maîtrise du vocabulaire plus que sur l’analyse ou la production où l’élève puisse faire preuve de ses compétences. La Planète des singes dont le texte a été extrait est l’œuvre qui pose plus de problèmes à nos élèves du point de vue lexical. Dans ce texte, l’on peut lire des mots et expressions loin d’être évidents pour l’élève moyen, je ne parle pas bien sûr de ceux qui suivent des cours à l’Institut français. Mais pensons aux élèves de Farkhana, Hassi Blal, Lamrije et Bnitjit. En voici des exemples :

« la laisse, illustre, simien, solliciter, jurer, assemblée, articuler, distinctement, abasourdis, enragé, submergé,une faveur, stupéfaction, un ouragan, secouer, une masse hystérique, les hourras, un crépitement, magnésium, recouvrer, le tumulte, le congrès… ».A part le terme ouragan », aucun de ces mots n’a été expliqué en bas du texte.

Bon, on me dira que l’on cherche à évaluer la compétence de la compréhension d’un document écrit. D’accord, à condition de ne pas dépasser 3 questions qui doivent porter sur le lexique et le sens. Mais la réalité était autre, puisque la plupart des questions passent par le lexique.

2- Une figure de style pas comme les autres !

Une élève est venue me voir juste après l’examen me demandant si cette phrase contient une allitération « un ouragan, succédant au silence, secoua l’assemblée ». J’ai bien dit « oui », puisqu’il y a répétition 4 fois du phonème « s ». Mais par la suite, j’ai entendu un collègue parler d’hyperbole, sur une autre copie que j’ai corrigée, j’ai trouvé « antithèse : silence vs ouragan »…un autre dira « une métaphore ». En réalité, il faut accepter toute ses réponses, au moins au niveau de nos élèves, bien sûr, pour un niveau supérieur, le candidat est sensé distinguer les subtilités entre une métaphore et une hyperbole.

3-La production écrite :

Les élèves sont habitués à avoir deux sujets au choix, mais cette fois-ci ils n’en ont eu qu’un seul et qui lui aussi contient des mots difficiles « sensible et fragilité ». Si c’est une nouvelle note ministérielle qui le demande, les parents d’élèves doivent militer pour la revoir. En plus, il pose une problématique philosophique « le concept de la force et celui de la faiblesse, la relation avec autrui, la question de la morale… ». Doit-il raconter ou argumenter ? ou les deux ? Ce sont la les compétences à évaluer chez lui. Mais s’il ne comprend pas le sujet, nous ne pouvons pas connaître son niveau. Sur certaines copies, j’ai trouvé une définition scientifique de la force « dans le domaine de la physique ». Il faut donc s’attendre à n’importe quoi quand nous formulons mal la consigne.

Les collègues qui ont fait l’épreuve sont loin du terrain ou ils ont voulu être plus royalistes que le roi. Ils veulent peut être que nos maîtrisent le français plus que les français. La victime c’est l’élève et nous enseignant qui pratiquons dans le terrain. Toute la confiance que nous avons créée chez lui s’évapore le jour de l’épreuve. Il cherchera alors à avoir sa moyenne par ses propres moyens que nous appelons « malhonnêtes », quitte à écrire un texte sur le « terrorisme » ou « la médecine traditionnelle » !

Mohamed ES SBAI

Source : www.oujdacity.net

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

Youssra01, le 03-06-2010 à 23:47:19 :

remarque

Toujours l'éléve à deux ou trois réponses dans sa téte et il ne sais pas quoi mettre  car toujours on mettent des questions piéges et prfois des qustions qui n'ont pas de sens précis

frfrance, le 31-05-2010 à 21:56:53 :

mésentente au niveau des figures de style

on a eu le même problème au niveau de l'examen blanc du français il y avait une phrase contenant 2 ou 3 figures de style personnellement je n'ai pas eu se problème mais la majorité subirent les conséquence.

 XxAlmaxX, le 21-06-2009 à 17:33:33 :

De retour :D !

Bonjour a tous !
       Je suis de retour dans mon blog musique !
  Je me suis absenté pendant 1 ans, car je n'avais pas de temps avec le boulot, etc...
    J'essaye cet été de reprendre avec VOUS ce blog et d'avoir autant de visiteurs et de commentateurs que l'année derniere..
 .
Merci et a Bientôt et au passage mon vote sincère !

 XxAlmaxX, le 21-06-2009 à 17:32:17 :

De retour !:D

Bonjour a tous !
       Je suis de retour dans mon blog musique !
  Je me suis absenté pendant 1 ans, car je n'avais pas de temps avec le boulot, etc...
    J'essaye cet été de reprendre avec VOUS ce blog et d'avoir autant de visiteurs et de commentateurs que l'année derniere..
 .
Merci et a Bientôt et au passage mon vote sincère !


| Contact author |